Bienvenue à la Cour des Miracles du Monde Secret...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» TSW return'
Jeu 17 Oct - 10:15 par Orichalk

» Le jeu devient libre d'abonnement!
Dim 16 Déc - 16:58 par Sanghine

» Qui est encore actif?
Lun 26 Nov - 6:57 par Rae'zak

» Les absences...
Dim 16 Sep - 17:11 par Snow Flow

» Boîte à outils
Mer 22 Aoû - 20:14 par Orichalk

» La boîte mystérieuse
Mer 22 Aoû - 13:31 par Orichalk

» Traquemort
Sam 18 Aoû - 16:30 par Traquemort

» Snow Flow
Mer 1 Aoû - 22:39 par Snow Flow

» Ogmios, créateur d'illusions
Ven 20 Juil - 13:30 par Ogmios

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 La Cour (re)découverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orichalk
Admin
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: La Cour (re)découverte   Dim 6 Mai - 19:14

L'appartement était exigu, le mobilier rudimentaire. Entre les lattes des stores une lumière grésillante persistait à éclairer sporadiquement la pièce unique plongée dans l'obscurité. La peinture écaillée laissait entrevoir des murs sombres couverts d'un papier peint ancien, dépassé de mode depuis des décennies. Sur la moquette élimée reposaient des sacs militaires, chargés d'affaires en tout genre. Sur un des murs, une gigantesque fresque avait été mise à jour derrière la peinture. Elle était partiellement recouverte de photos et d'indices en tout genre.

Seuls les cliquetis du matériel que l'on vérifie et prépare se faisaient entendre. Les trois silhouettes se découpaient en ombre chinoise, un comble...

Au loin, une dispute éclata. Les voix montaient, pour s'éteindre subitement et laisser place aux sanglots. Les trois ombres tendirent l'oreille puis se concentrèrent à nouveau sur leur tache. Les murs à l'épaisseur de papier laissaient tout entendre. Les rares habitants du squat ne pouvaient pas se payer mieux... Le bâtiment était très ancien, et sa décrépitude ne laissait même pas entrevoir l'exacte patine des ans. Certains s'étaient acharnés à supprimer tout le cachet du lieu comme pour en faire oublier sa vraie valeur. Les gargouilles, les clochetons avaient été soigneusement retirés pour ne laisser place qu'à une façade terne, comme il y en a des centaines à New York.

Les trois silhouettes évitaient soigneusement le centre de la pièce. Les préparatifs étaient bientôt terminés.

De sa voix rauque et rugueuse, l'un des hommes prit la parole.

- Prêts?

Il monta une lampe sur son front, dévoilant les arêtes aiguës de son visage. Ses longs cheveux noirs masquaient une partie de sa joue, de son sourire qui semblait ne jamais vouloir disparaître. Ses yeux sombres demeuraient invisibles dans l'obscurité. Ils sondaient l'insondable, étendu devant eux.

Au milieu de la pièce venait d'apparaître un gouffre infini de ténèbres. La dalle avait été creusée pour dévoiler un abyme, un trou duquel soufflait un vent chaud qui envahissait la pièce de son odeur nauséabonde.

L'homme se tourna alors et éclaira chacun de ses acolytes, tour à tour.

A sa droite se tenait une femme à la chevelure flamboyante, dont le regard perçant et malicieux, fixait la mystérieuse excavation.

En face, un jeune homme frêle et fringant, légèrement efféminé, regardait ses comparses un sourire moqueur aux lèvres.

D'un signe de tête, il lança une longue corde qui vint se ruer vers les tréfonds de ce gouffre. D'un geste sec, il cassa une baguette lumineuse qu'il jeta rapidement. La tige tournoya de longues secondes le long d'un puits avant de tomber dans une eau noire.

La femme jeta un regard vers l'homme brun. Elle était persuadée d'avoir vu des ombres se déplacer. Ils ne seraient pas seuls...


Au fond, loin au fond, une porte les attendait, qui n'avait pas été ouverte depuis longtemps. Elle menait aux replis de la misère humaine, aux tréfonds de la peur des puissants. A ceux qui n'ont plus rien mais tout à gagner. A ce lieu perdu qui les accueille... La Cour des Miracles.





Dernière édition par Orichalk le Lun 7 Mai - 22:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacourdesmiracles.fra.co
Orichalk
Admin
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: La Cour (re)découverte   Dim 6 Mai - 19:33



Un mois plus tôt...


- Je suis le Bateleur, la première carte.

L'entrée en matière avait été directe. Le parlé franc et les arguments percutants.

- Je sais. Je connaitrai l'endroit et le lieu, le moment et la durée. La fenêtre pour renouer le lien et rouvrir la porte. Celui qui entrera en prendra possession. Et je compte entrer le premier, avec votre aide.

Se tournant vers l'homme...

- Toi, la Papesse, tu seras ma carte, celle de la connaissance et de l'analyse. Tu me donneras le lieu, notre destination.

Puis vers la femme...

- Et toi, le Mat, tu seras le pont entre les mondes, celle qui nous guidera dans le voyage.

- A nous trois, nous pourrons ouvrir la porte, franchir le labyrinthe et découvrir ce qui est oublié depuis trop longtemps...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacourdesmiracles.fra.co
Scribouillard

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 06/05/2012

MessageSujet: Re: La Cour (re)découverte   Dim 6 Mai - 19:50


"Nul ne sait réellement quels furent les termes du contrat qui liait les trois cartes. Cependant, chacun y trouvait son compte, à sa manière. Chacun avait son rôle et ses objectifs...

L'approche de l'Entrée était semée d’embûches. La porte était fermée depuis longtemps et certains craignaient qu'elle ne soit rouverte. Leur peur était légitime. Les puissants installés confortablement dans leur trône, bâti sur le dos des faibles, avaient tout à perdre.

Cependant, même si la porte fut rouverte, même si la Cour se promène à nouveau entre les dimensions, la plénitude de sa puissance est encore parcellaire... Les trois cartes auraient encore un long chemin à parcourir avant son paroxysme."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Cour (re)découverte   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Cour (re)découverte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêt de la Cour du Parlement de Bordeaux 1749
» Dernière découverte dans le grand sud - Nouvelle Calédonie 2010
» Parc de découverte en Normandie
» en cour d'addiction
» Ce week-end, partez à la découverte des métiers d’art

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cour des Miracles :: Le labyrinthe :: La Cour-
Sauter vers: