Bienvenue à la Cour des Miracles du Monde Secret...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» TSW return'
Jeu 17 Oct - 10:15 par Orichalk

» Le jeu devient libre d'abonnement!
Dim 16 Déc - 16:58 par Sanghine

» Qui est encore actif?
Lun 26 Nov - 6:57 par Rae'zak

» Les absences...
Dim 16 Sep - 17:11 par Snow Flow

» Boîte à outils
Mer 22 Aoû - 20:14 par Orichalk

» La boîte mystérieuse
Mer 22 Aoû - 13:31 par Orichalk

» Traquemort
Sam 18 Aoû - 16:30 par Traquemort

» Snow Flow
Mer 1 Aoû - 22:39 par Snow Flow

» Ogmios, créateur d'illusions
Ven 20 Juil - 13:30 par Ogmios

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Traquemort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Traquemort

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Traquemort   Ven 18 Mai - 13:36

Le jeune homme n'avait rien de remarquable. Probablement métis asiatique, taille moyenne, pas beau mais pas moche non plus.
L'homme avait beau le regarder à travers le miroir, il ne "sentait" rien, hormis un certain détachement un peu froid.
Il se tourna vers son collègue, l'attitude totalement passive du jeune homme n'ayant aucun intéret.

- Alors, on sait quoi, au final?, demanda-t-il.
- Pas grand chose, patron. Ce jeune homme s'est approché de l'officier Timmy d'Angelo, lui a demandé s'il dépendait bien de notre secteur, avant de le tabasser et d'attendre assis sur son corps qu'une voiture pie vienne le cueillir. Il n'a pas résisté l'arrestation, au contraire. On l'a amené ici. Il n'a pas de papiers. Ses empreintes ne donnent rien, enfin...
- Enfin quoi? Y a eu un hit?
- Oui mais un faux positif. Gwendal Shada. Tué il y a 4 ans lors d'un règlement de compte, victime collatérale.
- Et il n'avait rien sur lui? GSM, clefs, quelque chose quoi?
- Rien a part la valise sur la table. Le serrurier est en route. Jamais vu de cadenas comme celui-là. Et ce truc pèse une tonne.

L'inspecteur se retourna vers le miroir... Et cria:
- Il est où, bordel?
- Pas besoin d'etre grossier, inspecteur.

Ce fut la dernière chose qu'il entendit. Il s'écroula aux coté de l'uniforme qui l'avait appelé.

Il ouvrit la valise et en sortit son matériel. Sabre et pistolet, rien de trop exotique, juste de quoi finir son boulot. Entrer avait vraiment été un jeu d'enfant. En plus, ils avaient eu la bonté de porter son materiel pour lui. Vraiment trop prévenants, ces flics de NY. Peut-etre que le surnom de la ville venait de là? (1)

Il passa aux choses sérieuses. S'infiltrer dans les conduites, descendre d'un étage, repérer le bureau et la cible. Comme prévu, celle-ci était en train de bosser. L'audience approchait, le dossier lui ouvrirait les portes du poste de DA (2) qu'elle convoitait, pas question de négliger le moindre point. "Jolie, avec une classe naturelle, tout a fait mon genre, mais trop maquillée pour cacher la fatigue", pensa le Traquemort.

Il se laissa tomber en silence sur la moquette. Et n'hésita qu'une seconde. Cette femme était une guerriere, elle meritait une mort honorable. Le Traquemort rangea donc son pistolet et tint prete sa lame.

- Bonsoir, Madame le procureur. Je suis désolé pour vous, mais votre mort a été décidée. Vous auriez dû accepter la 1ere offre.

La femme eut le temps de se retourner et d'afficher un air surpris devant le metal qui traversait son cou. Elle aurait voulu crier mais ses cordes vocales n'étaient plus en état.

- Adieu, guerrière. Ta mort a été honorable, j'en suis heureux.

Avec une surprenante douceur, le Traquemort installa le corps de sa victime à son bureau dans une position digne. Il n'y avait pas eu d'instructions à ce sujet, tant mieux.

Un peu plus tard dans la nuit, une silhouette s'enfonca dans Chinatown. Comme à chaque fois, la vue des decorations kitsch de l'office du tourisme le firent grimacer. Comme à chaque fois, il se calma en pensant à sa petite récompense, bain bouillant et saké chaud.



------------------------
(1) New York est aussi appelée "The big apple", http://fr.wikipedia.org/wiki/Big_Apple
(2) District Attorney, procureur au niveau du comté.


Dernière édition par Traquemort le Sam 18 Aoû - 9:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Traquemort

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Traquemort   Dim 1 Juil - 8:51

Lundi, xxix
Cher journal,

Aujourd'hui, ce fut encore un boulot amer, du genre que je déteste. Mais cette femme avait l'âme d'un guerrier et elle méritait une mort honorable, pas la boucherie d'un amateur sans honneur.
La bouteille de Stoli sur la table m'aidera à dormir sans reves. Et tant pis pour les femmes de ménage. De toutes facons, je suis là depuis trop longtemps.

Mardi, xxx
Quelque chose est arrivé cette nuit. Malgré mon état, je me suis réveillé en sursaut, a cause d'un insecte. Et du reve. Je ne l'ai pas oublié. Deux personnes, toutes droit sorties d'un manga facon ange vs demon, me parlant de choix...
Et c'est là que c'est arrivé. J'ai voulu attraper mon peignoir en soie que j'adore, tu sais celui que m'a donné cette poupée barbie du sud? (pour le reste, tout était à jeter, j'aime pas le silicone...) et là, une sorte d'énergie a jailli de ma main.
Il va falloir que j'approfondisse ca.
Finalement, je vais rester quelques jours de plus. Tant qu'a me cloitrer, un 5 etoiles vaut mieux qu'une cabane...

Samedi, vi
Cher journal,
Aujourd'hui, j'ai éprouvé une emotion que je croyais éteinte en moi depuis 3 ans et 4 mois. La peur.
J'ai entendu les rumeurs. Plusieurs de mes "contacts" ont disparu. Certains n'étaient que des fournisseurs de contrats occasionnels, mais les deux derniers... Je ne regretterais pas Face de Fouine. Si ses contrats n'etaient pas parmi les mieux payés, il y a longtemps que je l'aurais largué. Mais Jackson? Merde, "Jackson Five", c'etait un gros morceau... Pour qu'il disparaisse, c'est soit qu'il est mort, soit qu'il a peur. Et dans les deux cas, ca pue... Pour s'attaquer à lui, faut soit etre suicidaire soit avoir une puissance proche de celle d'un état...
Et c'est là que j'ai recu une visite. Ce qui est normalement quasi impossible...
Ce type m'a filé rdv comme si me trouver était un jeu d'enfant...


Dernière édition par Traquemort le Sam 18 Aoû - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Traquemort

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Traquemort   Dim 1 Juil - 9:23

Lundi, viii
Je me suis fait avoir.
En beauté.
Ces salopards d'Illuminati m'ont collé un mouchard et enrolé dans leur bande sans que je puisse lutter...
J'ai besoin d'un sanctuaire. Et j'ai entendu d'étranges rumeurs. Un lieu qui serait impossible à trouver, un asile pour toutes sortes de gens.
J'ai laissé des messages à quelques contacts, ceux les plus susceptibles d'en savoir plus long sur cette organisation.
On verra.
En attendant, j'ai rencard avec des amis chirurgiens. Ils vont me virer cette saloperie du dos.


Dernière édition par Traquemort le Sam 18 Aoû - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Traquemort

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Traquemort   Mar 3 Juil - 7:44

Mardi ix

J'ai un rencard dans les bas quartiers de Londres. Un des contacts à qui j'avais laissé un message m'a juste dit de me rendre dans un certain bar du quartier Darkside...
S'il me fait perdre mon temps, je le tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Traquemort

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Traquemort   Lun 16 Juil - 9:29

Je cours dans les ruelles sales des mauvais quartiers de New York. Je cours vite, la bouche grande ouverte pour aspirer l'air. Je vole presque. La peur me donne ailes.
Là, un batiment abandonné, la porte a été fracturée, surement par des squatteurs. Un abri. Un endroit où reprendre mon souffle, me calmer, me rouler en boule et chialer aussi, peut-etre.

12 heures plus tot...
La banderole s'étale au dessus de la baie vitrée du salon.
Happy 16th B-Day, Gwendal
Aujourd'hui, j'ai 16 ans. L'age d'entrer dans le monde adulte, de passer le permis, avoir une voiture... Bref, la liberté!
Une enveloppe m'attend sur l'assiette du petit-dej. Dedans, une carte d'annif ringarde et... une MasterCard flambant neuve!

Tu as 500 dollars dessus. Prends ton petit-dej et sois pret à partir dans 1 heure, direction New York, pour les dépenser!

Je me jette au cou de mon père. Une journée de shopping en toute liberté à New York! 500 dollars, c'est pas avec les boutiques pourries de Buffalo (ETAT de NY) que j'aurais pu les claquer... A cet instant, j'aime mon père comme jamais! A moi SoHo, Nolita, Time Square et Broadway! Je suis un ado, mais j'aime etre bien fringué.

1h plus tot...
Je n'y comprends rien... L'image forme un kaleidoscope dans ma tete... Le sang, le corps affalé contre un mur, le pistolet au canon trop long comme dans un cartoon, les papiers que le vent souleve dans la ruelle. Et au milieu, ces yeux qui me condamnent sans émotion... J'ai vu ce que je n'aurais pas dû voir, je dois donc mourir, rien de plus... rien de moins...
Je ne sais pas ce qui me choque le plus. Avoir vu un homme mourir? Le fait que ce soit un meurtre? Ou ce regard qui me considère en toute indifférence. En tous cas, le choc me réveille, me porte, me fait courir comme jamais. J'ai 16 ans, je suis pas mauvais en sport, et j'ai une trouille du feu de Dieu...

Maintenant...
Le mur est froid dans mon dos. Froid et un peu humide. L'air me fait mal, mes poumons sont en feu. Je cavale depuis une éternité, je suis paumé au dela de toute raison, et il n'y a personne... Pas un flic en patrouille, pas une bande de jeunes en train de fumer, merde! Meme une bande de skins prete à me foutre une branlée à cause de ma tete de chinetoque me conviendrait... mais, rien... Et toujours ces yeux me retrouvent. Chaque fois que je crois l'avoir semée, elle bondit comme un mauvais diable de sa boite.
Je lève les yeux juste à temps pour voir le canon de son arme. Un chassé de la main et je bondis sur elle. Je veux pas crever. Pas ici, pas dans un entrepot crade de la banlieue de New York, pas quand ma vie commence à peine.
Le pistolet vole dans les airs. Un sifflement, une douleur dans le bras fait exploser des etoiles derriere mes yeux. Je me jette en arrière. Elle tient un couteau à la main. Ces yeux ne cillent pas...
La lutte est plus acharnée qu'elle ne l'aurait cru. Merci papa, de pas m'avoir écouté. J'ai détesté les cours de tae kwon do et de Jeet kune do, mais ils sont en train de me sauver les fesses... "Un mec doit savoir défendre sa chérie", hein?
Mais je me leurre... L'inévitable est en route, quelques secondes ne changeront pas un sort déjà scellé.

Stop! Ne le tue pas. Assomme-le, sans dommages permanents.

Ce cri est la dernière chose que j'entends. Puis, c'est le noir.

Je me réveille en sursaut. La chambre m'est inconnue... Je regarde autour de moi, tentant de faire le point, de chasser les bribes de sommeil qui s'accrochent.
Pourquoi ce cauchemar revient-il cette nuit, après tant d'années? Cela fait 3 ans et 5 mois que je ne l'ai plus fait. Est-ce à cause de cette nuit? J'ai ... besoin d'un calin... Et merde... Mon vieux se foutrait de ma gueule...


Dernière édition par Traquemort le Sam 18 Aoû - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Traquemort

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Traquemort   Mar 17 Juil - 8:57

Alors que mes battements de coeur se calment, je me lève et approche de la fenetre... La vue dehors m'est aussi étrangère. Au lieu des buildings de New York, c'est une ville bien plus ancienne, et plus basse, qui s'étale devant moi. Londres...
Les mots de mon "mentor" me reviennent à l'esprit.

4 ans auparavant (07/2008)


Archimède avait raison, tu sais? "Donnez-moi un point d'appui et un levier, et je souleverai le monde". Ca s'applique aux humains aussi.

Le jeune homme regarda l'homme sans comprendre. Cela faisait quelques jours qu'il était arrivé au Camps, dans le désert du Mojave. Quelques jours qu'on le frappait, qu'on le nourrissait comme un animal, qu'on le douchait avec une lance à incendie...

Si le point d'appui est la faiblesse d'un homme, et le levier, la pression qu'il faut exercer sur cette faiblesse, en ayant les deux, on peut "soulever" n'importe qui.
Prends deux pères de famille. Le premier est fou de son fils et lui passe tout. Le second aime sa fille mais est strict avec elle. Gifle le fils du premier devant lui, il craquera quasi tout de suite. Le deuxieme, par contre, nécessitera peut-etre plus de violence, ou une violence différente. Casser les doigts de la fille pourrait rester sans effet, alors que lui mettre les seins à l'air pourrait le faire craquer...
Tous les humains sont pareils. Si tu trouves leur point faible, et que tu appliques la bonne pression, ils craquent.

Le jeune homme acquiesça. C'était logique, somme toute. Et puis, tant qu'il parlait, il n'était pas battu.

Pour faire de toi un instrument utile, surhumain, nous allons retirer tes faiblesses. Nous allons te détruire, isoler les éléments qui nous conviennent, et te reconstruire autour de ceux-ci. Tes peurs, tes affections, tes colères, tes envies, nous extirperons tout cela. Tu as de la chance, tu sais? Tu devrais etre mort, mais le maitre a vu quelque chose en toi. Ta formidable volonté de vivre. Ta capacité à survivre face à une adversité qui te dépassait largement. C'est pour ca qu'il t'a pris sous son aile. C'est pour ca que je suis chargé de toi.

Il tendit le bras, et la fille se recroquevilla, certaine qu'il allait lui faire mal. Mais il se contenta de ramasser un sac et d'en verser le contenu devant elle. Elle hurla. Longtemps.

Aujourd'hui
Suis-je à nouveau faible?
Il est temps de partir. Une douche, et je retourne à NY... Je regrette pas les longs vols...


Dernière édition par Traquemort le Sam 18 Aoû - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Traquemort

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Traquemort   Mar 17 Juil - 10:09

Avant de rentrer "chez moi", je passe par certains de mes dépots. Peu d'espoir, vu ce que ces illuminés ont fait à mes meilleurs contacts, mais bon... Et pourtant, un job m'attend. Je saisis l'enveloppe et me dirige vers mon appart.

Je lance un CD et monte le son. Je n'ecoute pas ma musique fort, normalement. Sauf quand j'ai une mission à analyser. Les violoncelles d'Apocalyptica entament leur sarabande, et mon esprit les suit. Le Traquemort refait surface. Ca me soulage. Ces derniers temps, j'ai été impulsif, irréfléchi même, et violent, alors que la violence me répugne normalement. Replonger dans le zen me fait du bien. Je me sens... propre...



Mon contact a bien bossé. La cible se rend en Tunisie pour un voyage d'agrément, début aout. Il y a les billets, un passeport, les plans des lieux où la cible se rendra probablement. Une mission de quelques jours. Dix au maximum... Je bénis silencieusement le nom de mon contact. Qu'il ait bravé les Illuminés ou qu'il ne soit pas au courant, pas grave. Un job est un job.
Les paramètres me font tiquer.
"La cible doit être reconnaissable, mais une extrême violence est requise. La mort doit être lente, douloureuse, et spectaculaire".
Je tique... Parce que ce genre de mise en scène augmente les risques. Et la probabilité que ma tenue et mes armes soient irrécupérables...
Une enveloppe est jointe, venant directement du commanditaire, à l'attention de l' "exécutant". Voilà qui est rare...
Elle contient deux choses. La photo d'un petit garcon, plutot moche avec un air de sale gosse peint sur le visage, et le rapport d'autopsie, probablement du garcon.
Après lecture, je comprends que le commanditaire veuille en faire un exemple.
Enfin, tant que le supplément a été payé, cela ne changera pas grand chose pour moi...
Désolé, Syrus. T'aime pas le sang, mais je ne t'ai pas caché ma profession. Et ce contrat me fera du bien.


Dernière édition par Traquemort le Sam 18 Aoû - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Traquemort

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Traquemort   Jeu 2 Aoû - 10:40

Arrivé tard dans la nuit, vol sans encombre.
Mon contact a bien travaillé, la valise m'attend, tout y est.
La chasse commence.

Une chasse compliquée... Déjà, il y a la chaleur... Ma chambre me fait l'effet d'un frigo quand je rentre, alors qu'il y fait 28°C... Puis, il y a le milieu. J'ai du mal à me retenir de baffer les types qui veulent fourguer du parfum "Boos" ou un sac "Luis Vouitton" "pour la jolie gazelle di monsieur"... Le compliment ferait sourire s'ils ne sortaient pas le meme à la grosse touriste allemande dont le porte-monnaie vient de se faire la malle... Et puis, a qui je fourrguerais un sac Vouitton? A Hentai? Ca risquerait encore de lui faire plaisir...
Les flics ont l'air nonchalants, mais ils trimballent quand meme des Steyr Aug chargés. Il faudra en tenir compte.


Dernière édition par Traquemort le Sam 18 Aoû - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Traquemort

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Traquemort   Ven 17 Aoû - 13:06

[HRP]Pour 2 raisons, j'ai effacé et recréé Traquemort. Raison 1, ca me faisait vraiment bizarre que Traque soit une femme... Depuis que j'utilise ce pseudo ds les mmo (2004-2005), c'etait tjrs un homme. Rasion 2, a force de tester, mon perso ressemblait a rien... DPS mou, heal mou, et ne parlons meme pas de sa survivabilité...
Souhaitons donc la bienvenue a Gwendal Traquemort Shada... Je vais adapter son BG, bien entendu ^^
Si vous pouviez le reguilder a l'occasion, en lui redonnant son rang (si y a moyen, un rang où je peux guilder? ^^), merci d'avance.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Traquemort

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Traquemort   Sam 18 Aoû - 16:30

Ma chasse est finie. C'etait presque trop simple.
La cible se croyait à l'abri, en vacances, loin de ses pairs. L'enlever dans la piscine n'a posé aucun probleme.
Ensuite, un petit sejour dans une cabane dans le désert. Il aura mis deux jours a crever. Et meme les charognards ont pas osé approcher de nous. Bien sur, mes frusques ont morflé... J'ai du bruler le tout. Les armes aussi. Je devrais peut-etre demander un supplément?
Dans l'avion, j'entends des touristes parler de l'affaire. Ils ont écourté leur séjour de peur qu'il leur arrive quelque chose. Les idiots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traquemort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traquemort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cour des Miracles :: Le labyrinthe :: Portraits de famille-
Sauter vers: