Bienvenue à la Cour des Miracles du Monde Secret...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» TSW return'
Jeu 17 Oct - 10:15 par Orichalk

» Le jeu devient libre d'abonnement!
Dim 16 Déc - 16:58 par Sanghine

» Qui est encore actif?
Lun 26 Nov - 6:57 par Rae'zak

» Les absences...
Dim 16 Sep - 17:11 par Snow Flow

» Boîte à outils
Mer 22 Aoû - 20:14 par Orichalk

» La boîte mystérieuse
Mer 22 Aoû - 13:31 par Orichalk

» Traquemort
Sam 18 Aoû - 16:30 par Traquemort

» Snow Flow
Mer 1 Aoû - 22:39 par Snow Flow

» Ogmios, créateur d'illusions
Ven 20 Juil - 13:30 par Ogmios

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Orichalk, le bateleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orichalk
Admin
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Orichalk, le bateleur   Lun 7 Mai - 22:05


Les hurlements se faisaient entendre depuis déjà une bonne demi-heure. L'atmosphère était électrique, saturée de sueur, de tension et d'excitation.
Droit, fermement campé sur ses jambes, l'homme restait concentré. Il était de taille à peine au dessus de la moyenne, mais il attirait les regards. Les traits réguliers et fins, il paraissait jeune. Pourtant quand on plongeait dans ses yeux sombres, l'on pouvait s'y perdre de longues minutes, attirés par un abyme sans fond, à s'interroger sur tout ce qu'ils avaient pu contempler.

De minces rides parcouraient sa joue, la commissure de ses lèvres qui s'étiraient sans cesse pour sourire. Même en ces circonstances. Son large front disparaissait sous de longues mèches brunes et lisses. De minces gouttes de sueur perlaient, marques habituelles du stress.

La clameur enfla à nouveau, un bruit assourdissant, comme à chaque fois. Un grondement de tonnerre. Un accord de guitare fulgurant, puis son nom scandé en rythme...

Orichalk !!! Orichalk!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacourdesmiracles.fra.co
Orichalk
Admin
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: Orichalk, le bateleur   Lun 7 Mai - 22:30



Derrière ses lunettes noires, le visage barré de longues mèches sombres, Orichalk était immobile.

- Cinq ans maintenant que vous avez disparu de la scène. Ne craigniez-vous pas que votre public vous oublie?

Le journaliste était risible, ses habits à la dernière mode ne ressemblaient à rien. Il prenait une attitude nonchalante, vautré dans son siège design inconfortable au possible. Il se dandinait d'impatience car la réponse tardait à venir.

- Vous n'avez rien sorti depuis tout se temps et vos apparitions en publics se comptent sur les doigts d'une main. Voulez-vous qu'on vous oublie?
- Oui.


Il aimait jouer de ce malaise qu'il incitait souvent. Il observait le journaliste, chacune de ses postures toutes plus artificielles les unes que les autres. La cool attitude.

- Euh... oui?
- Oui.
- hmm... Bien... la scène vous manque-t-elle? et votre public, oui, votre public. Ne vous manque-t'il pas?
- Non.



Le journaliste se tourna vers son acolyte caméraman comme pour y puiser quelques réconforts. Il restait vissé derrière son objectif pour ne surtout pas intervenir.

- Vous avez amassé une fortune considérable pendant ces 3 années de gloire au plus haut niveau. Je suppose que vous en avez bien profité? Qu'en avez-vous fait?

Orichalk sourit au journaliste, se leva. Celui-ci crut un moment qu'il allait lui en mettre une, ou claquer la porte, ou lui hurler dessus car il se ratatina dans son fauteuil et manqua de tomber à la renverse.
De sa démarche souple il alla verser un verre de whisky pour le donner au journaliste. Celui-ci le prit un peu hésitant, empoté, ne sachant trop quoi en faire.

- Allez détends toi mon gars, c'est qu'une interview comme une autre, je n'vais pas te manger.

Le journaliste sourit, toujours crispé mais indécis. Il consulta ses notes un peu perdu.

- Tu voulais savoir ce que j'ai fait de tout ce fric. J'vais te le dire. J'ai voyagé. et j'ai lu.

Nouveau sourire devant le regard incrédule du journaliste.

- Les livres que je lis coûtent très chers tu sais. et les voyages aussi. Mais j'ai beaucoup appris et compte bien mettre à profit ces connaissances.
- Ahhh...


Machoire tombante. Nouveau regard sur ses notes.

- Euh... et.. euh... vous jouez toujours de la musique?
- Oui. Pour moi même. Une musique différente, je ne sais pas si tu aimerais. Une de ces musiques qui modifie la nature des choses, l'essence même de la matière.
- Ah...?
- Et je chante aussi. J'ai appris à travailler ma voix. Pour être entendu quand je le souhaite. Et surtout... obéi.


Grands yeux du journaliste. Il prit un mouchoir pour s'essuyer le front, presque tremblant.

- Allons! tout doux mon grand, on ne peut pas plaisanter deux minutes? Tu veux que je joue un morceau peut être?

Le journaliste fit non de la tête, et se leva précipitamment. Il s'emméla quelques secondes dans les fils qui trainaient au sol.

- Non, non. Ca ira. Je crois qu'on va en rester là.

Il ferma la porte derrière lui. Le journaliste partit à grandes enjambées, suivi par le caméraman. Un rire éclata derrière eux qui leur fit froid dans le dos. Un rire qui devait longtemps résonner dans leur tête.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacourdesmiracles.fra.co
 
Orichalk, le bateleur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pietersite et le Bateleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cour des Miracles :: Le labyrinthe :: Portraits de famille-
Sauter vers: